Opel Astra, Zafira

Dès 1998 de l'émission

La réparation et l'exploitation de l'automobile



Opel Astra
+ les Automobiles Opel Astra et Zafira
+ le Manuel d'exploitation
+ le service En cours
+ le Moteur
+ les Systèmes du refroidissement, le chauffage
+ Les systèmes de l'alimentation et l'émission
- Le matériel électrique du moteur
   Les spécifications
   - Le système de gestion électronique l'ignition (et l'injection) les moteurs de benzine
      Les contrôles du bon état du fonctionnement du système d'allumage
      Le diagnostic des pannes - l'information totale et les contrôles préalables
      Le système de l'autodiagnostic de bord OBD - l'information totale
      L'application de l'oscillographe pour l'observation des ouvriers du système de gestion
      Le retrait et l'installation du module de l'ignition
      Le contrôle et l'installation de l'angle du dévancement de l'ignition
      Le retrait et l'installation de l'interrupteur de l'ignition
      Le retrait et l'installation du détecteur de la pression d'avarie de l'huile
      Le retrait et l'installation du détecteur du niveau de l'huile motrice
      Le retrait et l'installation du détecteur de la température de l'huile motrice (les modèles à moteur Diesel)
   + les Systèmes de la préincandescence et le chauffage du combustible du moteur diesel
   + les Systèmes de la charge et la mise en marche
+ la boîte de vitesses De main
+ la transmission Automatique
+ l'Enchaînement et les arbres de commande
+ le système De frein
+ la Suspension et le mécanisme de direction
+ la Carrosserie
+ le matériel électrique De bord



Le système de gestion électronique l'ignition (et l'injection) les moteurs de benzine

L'information totale, la description des principes du fonctionnement et la précaution

L'information totale

Le système d'allumage du moteur de benzine est intégré avec le système de l'injection du combustible et est dirigé par le bloc commun de la gestion électronique ECM (voir le Chef du Système de l'alimentation et l'émission). Le Système d'allumage comprend le module de la gestion du moteur (ECM), l'interrupteur de l'ignition, le module de l'ignition (ICM) avec les bobines insérées, les bougies d'allumage, les fils de haute tension et l'assortiment des détecteurs d'information.

Sur tous les modèles examinés dans la présente Direction on utilise le système d'allumage du type direct (sans distributeur).

Sur les moteurs de 1.6 l SOHC et 2.0 l DOHC le module de l'ignition comprend la bobine d'allumage et est équipé de quatre conclusions. En fait, au module on monte deux bobines d'allumage séparées, chacun de qui selon entrant avec ECM aux équipes réalise la présentation VV de l'effort simultanément sur deux bougies d'allumage (1 et 4, 2 et 3). L'ignition est organisée selon le principe de «l'étincelle célibataire», c'est-à-dire chaque bougie donne l'étincelle deux fois pour le cycle ouvrier du piston - à la fin du tact de la compression et à la fin du tact final. Puisque sur le tact final le mélange à la chambre de combustion n'est pas donné, d'aucune inflammation dans elle ne se passe pas, malgré iskroobrazovanie, d'où le principe et a reçu le nom.

Sur les moteurs 1.4, 1.6 et 1.8 l DOHC dans le module de l'ignition est inséré quatre bobines, - selon une sur le cylindre. Les bobines sont placées au corps total établi sur les bougies d'allumage. La structure du module exclut la nécessité de l'application des fils de haute tension, puisque les bobines sont connectées directement aux bougies d'allumage. ECM, en vertu de l'analyse des informations entrant des détecteurs d'information, conformément au programme du processeur inséré, donne sur le module de l'ignition les impulsions dirigeant électriques, la configuration de qui définit absolument le moment de l'ignition.

L'angle du dévancement de l'ignition s'établit et est corrigé par le module de la gestion.

ECM donne l'effort dirigeant sur les bobinages primaires des bobines d'allumage, indoutsirouya à eux le champ magnétique. La présentation de l'effort s'interrompt périodiquement qu'amène à la disparition du champ et, par voie de conséquence, - vyrabatyvaniju VV les efforts dans le bobinage secondaire. L'effort de haute tension est donné vers les bougies d'allumage. L'espace interélectrode des bougies d'allumage est exposé pour qu'à la présentation sur la bougie de l'effort entre les électrodes il y avait accompagné iskroobrazovaniem "un claquage électrique". L'étincelle résultant du "claquage électrique", assure l'inflammation du mélange vozdouchno-combustible. Le moment de la présentation de l'impulsion sur la bougie est calculé par le module de la gestion en vertu de l'analyse des données entrant des détecteurs d'information sur les chiffres d'affaires en cours du moteur, la position des arbres coudés et distributifs, la quantité d'air donné aux chambres de combustion etc En dehors d'énuméré, vers les facteurs exerçant l'influence sur le fonctionnement du système d'allumage, se rapportent la position du bouchoir d'étranglement, la température du moteur et la détonation du mélange. Pour la livraison des informations nécessaires les détecteurs correspondants d'information répondent au module de la gestion. L'information entrant des détecteurs, est utilisée non seulement à la définition de l'heure exacte de la présentation VV des impulsions sur les bougies d'allumage, mais aussi à la réalisation des corrections ouvrières de la qualité du mélange. La description des procédures du retrait et l'installation des détecteurs est amenée dans le Chef du Système de l'alimentation et l'émission.

Les chiffres d'affaires du moteur et la position du vilebrequin sont définis par le module de la gestion en vertu de l'analyse de l'information entrant du détecteur de la position du vilebrequin (CKP). La tête inductive du détecteur se place près du rotor denté sur le volant. Au passage du créneau devant la tête le détecteur donne sur ECM l'impulsion de l'effort. Un créneau manque le volant, sa position correspond à la position 90 ° devant VMT du piston du premier cylindre. À ce moment le détecteur donne le laissez-passer, permettant au module traquer la position du vilebrequin. Le détecteur de la position de l'arbre distributif (CMP) informe le bloc de gestion de celui quel des pistons se trouve à la fin du tact de la compression.

L'information sur la charge sur le moteur entre sur ECM de l'appareil de mesure de la masse de l'air (le détecteur MAF) et le détecteur de la position du bouchoir d'étranglement (TPS). Le niveau de la charge est défini par la quantité de l'air absorbé au moteur, et est corrigé en vertu de l'information entrant du détecteur de la détonation (KS). Le détecteur de la détonation est établi sur le bloc des cylindres et informe ECM sur apparaissant avec l'augmentation de la charge l'inflammation prématurée de détonation du mélange dans les cylindres. Le détecteur reconnaît le moment du début de la détonation selon l'augmentation du fond vibratoire provoquée par le bruit dans les cylindres. À la réception du détecteur de l'information sur l'apparition de la détonation du mélange vozdouchno-combustible ECM, réalise le retard de l'impulsion dirigeant de l'ignition, en réduisant le dévancement jusqu'au moment de la cessation de la détonation.

Les détecteurs de la température du moteur, la position du bouchoir d'étranglement, transmettent à la vitesse du mouvement de l'automobile, la position du sélecteur de la transmission automatique et l'activation du climatiseur de l'air (en fonction de la dotation) ECM l'information supplémentaire sur l'état en cours des noeuds correspondants et les groupes de machines de l'automobile. En vertu de l'analyse de l'information changeant sans arrêt d'entrée, le module de la gestion réalise la correction de l'angle du dévancement de l'ignition, le moment de l'injection et la qualité du mélange vozdouchno-combustible.

Aux défaillances dans la production des signaux de quelque des détecteurs ECM adopte au régime d'avarie du fonctionnement et commence à se guider par les installations de base eues en mémoire le processeur, permettant de chasser l'automobile par la marche vers l'aire de stationnement ou sur la station de la maintenance. L'efficacité du retour du moteur peut est considérable de plus baisser aux frais de la cessation de la correction continue des paramètres ouvriers, et la consommation de combustible, au contraire, - augmenter. Le système de l'autodiagnostic de bord à la détection des refus du fonctionnement du système apporte à la mémoire du module le code correspondant de la panne (voir le Chef le Matériel électrique du moteur).

Il faut se rappeler que le diagnostic complet du système de gestion le moteur peut être accompli seulement avec l'utilisation de l'équipement spécial diagnostique, permettant de lire apporté à la mémoire du processeur les codes des refus. L'analyse de l'information comptée permet vite de révéler la source du refus et éliminer la raison de son apparition.

Les précautions

Dans le système d'allumage électronique, on génère un très haut effort! Soyez attentifs, respectez toutes les précautions nécessaires au service de n'importe quels composants du système, y compris non seulement les essentiels (le module de l'ignition, la bobine et VV du fil), mais aussi et accompagnant, tels que les assemblages de bougie, le compte-tours et caetera l'équipement. Les personnes avec implantirovannym kardiostimoulyatorom être admises au service des composants du système d'allumage ne doivent pas!

Pour éviter l'endommagement des composants du système d'allumage, ainsi qu'en vue de la réduction du risque de la réception des traumas, respectez les précautions suivantes.

  • Si le moteur n'est pas lancé, ne tenez pas l'ignition des 10 secondes insérées plus.
  • Avant le détachement de l'installation électrique de chacun des composants du système coupez l'allumage.
  • Avant la connexion et le détachement de l'équipement diagnostique (par exemple, le stroboscope) coupez zajiganieju
  • N'admettez pas la mise à la terre des bobinages de la bobine d'allumage sur la masse.